Tash Sultana : déesse mélomane

Hier soir à la Place Bell, nous étions nombreux à attendre la voix envoûtante de Tash Sultana. Après une première partie posée avec un rock alternatif très plaisant d’Ocean Alley, les techniciens préparent la scène. Ils placent de petits accessoires lumineux tels un flamant rose, un arc-en-ciel, un cactus et comblent l’espace avec tapis et autres tentures. Ça y est, la jeune femme de 23 ans débarque et va nous en mettre plein les oreilles et le cœur pendant plus de deux heures.

 

La suite ici ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *