Sommets du cinéma d’animation : l’ONF a joué ses cartes

Les Sommets du cinéma d’animation ont accueilli pour leur 16e édition une sélection haute en couleur provenant de l’Office national du film (ONF) du 22 au 26 novembre. Nous avons eu la chance de découvrir 11 films, pour la plupart en avant-première canadienne, québécoise ou montréalaise. Retour.

Le film de Keyu Chen, Un printemps, a ouvert le festival tout en douceur et tout en poésie. C’est dans un univers noir et blanc très épuré, inspiré de la technique à l’encre de Chine aux traits fins et raffinés, que nous transporte la réalisatrice. Sur de la musique classique, nous suivons pendant six minutes l’évolution d’une jeune fille qui vit auprès de sa tendre grand-mère.

Choisir de partir, ou de rester, c’est une question intime chargée de sentiments qui s’étire le long de l’œuvre. Sans paroles et riche de plusieurs métaphores sur le parcours de la vie, ce court-métrage émeut par sa délicatesse et son message touchant.

 

La suite ici ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *