« Grosse » de Lynda Dion : écriture incisive, exutoire littéraire

Enseignante de français dans les Cantons-de-l’Est, Lynda Dion publie son premier roman, La Dévorante, en 2011. Elle aborde l’intimité et des sujets tabous dans une écriture sans pudeur. Après avoir publié La Maîtresse et Monstera deliciosa, elle revient cette année avec le livre Grosse, qui traite de l’obsession morbide d’une femme obèse pour la beauté sociale d’un corps.

 

La suite ici ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *